Première communion

Le sacrement de l'eucharistie

Saint Paul témoigne : Voici ce que moi j’ai reçu du Seigneur, et ce que je vous ai transmis : le Seigneur Jésus, dans la nuit où il fut livré, prit du pain, et après avoir rendu grâce, il le rompit et dit : ceci est mon corps, qui est pour vous, faites cela en mémoire de moi.1 Co 11, 23-24

Le sens de l'eucharistie

L'Eucharistie est « source et sommet de toute la vie chrétienne » (LG 11.3). Elle contient tout le trésor spirituel de l'Église, c'est-à-dire, le Christ lui-même, notre Pâque. (PO 5,4)

Le sacrifice eucharistique, mémorial de la mort et de la résurrection du Seigneur, dans lequel le sacrifice de la croix est perpétué au long des siècles, est le sommet et la source de tout le culte et de toute la vie chrétienne, par lequel est signifiée et réalisée l'unité du peuple de Dieu et s'achève la construction du Corps du Christ (can. 897).

La préparation et la célébration de la première communion

  • Les enfants sont initiés à l'eucharistie à l'intérieur d'un parcours spécial offert à l'intérieur du mouvement des Brebis de Jésus.
  • Ils sont introduits progressivement avec leurs familles, dans la grande assemblée dominicale lors de messes de type familiale.
  • Généralement, la première communion se prépare en trois ans à partir de l'entrée dans le mouvement des Brebis de Jésus.
  • La première communion n'est pas « automatique » et requiert une préparation sérieuse et assidue où la participation à la messe dominicale trouve une place centrale.
  • Parfois, en raison d'une intense vie de foi, il arrive que des enfants célèbrent la première communion dès l'âge de 7 ans.