Baptême

Le sacrement du baptême

Jésus dit à ses disciples : Tout pouvoir m’a été donné au ciel et sur la terre : allez donc, de toutes les nations faites des disciples, les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit.Mt 28, 18-19

Le sens du baptême

Baptiser un enfant : la demande repose sur la foi de la famille, elle-même soutenue par la foi de l'Église.

Les parents s'engagent à lui donner une éducation chrétienne, c'est-à-dire à à participer avec leur enfant à un parcours catéchétique offert par la paroisse et à lui apprendre les grands principes de vie chrétienne. Ainsi, le jour où il le pourra, il appellera lui-même, en pleine liberté, Dieu son Père, et Jésus son Frère Aîné.

La préparation et la célébration du baptême

Description à venir

La première démarche est son inscription à l'éveil à la foi (voir « Brebis de Jésus »)  et il est baptisé l'année suivante. Ainsi, il ne sera pas trop surpris de ce qui lui arrive…

Le temps de préparation et de formation est appelé « catéchuménat ». Cette préparation et formation sont données par une équipe du diocèse. Le « demandeur », c'est-à-dire le catéchumène reçoit le baptême ainsi que la communion et la confirmation dans la 2e ou la 3e année selon les cas. S'il est marié ou fiancé, le compagnon ou la compagne participe également à sa préparation. Dans le cas d'un couple re-marié ou concubin, des conditions particulières s'appliquent.

Dans tous les cas, la marraine et le parrain doivent être au moins baptisés. Normalement ils doivent également avoir fait leur première communion et être confirmés.